Caisse Nationale de Sécurité Sociale

Deuxième édition du Congrès Africain sur la Sécurité et la Santé dans les Mines et Carrières (CASSMICA)

Le vendredi 08 septembre 2023, après quatre (4) jours d’échanges intenses à Conakry, les travaux de la deuxième édition du Congrès Africain sur la Sécurité et la Santé dans les Mines et Carrières (CASSMICA) ont pris fin.

Organisé par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), sous le leadership de Monsieur Bakary SYLLA, ce congrès avait pour thème principal « Quelles stratégies de promotion de la sécurité et santé dans les mines et carrières dans l’espace Interafricain de la Prévention des Risques Professionnels (IAPRP) : défis et perspectives ? »

L’objectif de ce congrès accueilli pour la deuxième fois par la Guinée, est de promouvoir une approche stratégique pour la maîtrise globale des risques professionnels dans les mines et carrières.

Durant les travaux, des panels ont été animés par des experts et professionnels des 8 pays participants (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, RD Congo, Bénin, Guinée Bissau, Mali, Sénégal, Guinée). À cette occasion, plusieurs thématiques ont été abordées et ont abouti à l’élaboration d’un certain nombre de recommandations.

Accompagné par le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Monsieur Julien YOMBOUNO, le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Docteur Bernard GOUMOU, a au nom du Président de la République, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, présidé la cérémonie de clôture de cette deuxième édition. Après avoir souhaité la bienvenue aux différentes délégations, il a exprimé sa joie de prendre part à cet évènement qui met à son centre, la protection sociale des travailleurs du secteur minier.

Pour le premier ministre « ll est indéniable que des problèmes liés à l’utilisation de certaines substances chimiques, à l’adaptation des équipements de protection aux nouvelles technologies, au travail des enfants en raison de pauvreté, à l’exploitation illégale des concessions minières par des artisans … contribuent malheureusement à accroître les accidents du travail et les maladies professionnelles. Nous devons prendre des mesures énergiques pour veiller à l’application stricte des dispositions légales ».

Avant de finir son allocution, il avait saisi cette occasion pour réitérer la volonté de son Gouvernement à mettre en œuvre toutes les recommandations issues du CASSMICA. Il n’a pas manqué de demander aux participants de prendre en compte, dans le congrès prochain, la problématique liée aux maladies silencieuses qui abîment la vie des travailleurs après leur admission à la retraite.

Cette deuxième édition du CASSMICA a pris fin par la remise de cadeaux symboliques et satisfécits aux participants, juste après la lecture de la synthèse des travaux, des recommandations et des motions rédigées par les participants.

La prévention des risques professionnels dans les mines et carrières au centre des préoccupations de la CNSS !

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale, l’assurance d’une vie bien protégée !

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualités Populaires